droits-humains

  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 26 janvier 2011

26 janvier, 2011

Bonjour tout le monde !

Classé dans : CEDH,English,Non classé,politique — justeurope @ 12:26

sisyrock.gif Bienvenue sur le blog « Droits-Humains » rédigé et édité conformément  la Déclaration du 9 Décembre 1998 de l’Assemblée Générale des Nations Unies suivant sa résolution 53/144.

Article 9 de la Déclaration du 9 Décembre 1998

« Chacun a le droit, individuellement ou en association avec d’autres, … d’offrir et de prêter une assistance juridique professionnelle qualifiée ou tout autre conseil et appuis pertinents pour la défense des droits de l’homme  et des libertés fondamentales. »

Lors de la campagne pour l’ élections présidentielle de 2007,  j’avais commencé ce blog pour conseiller aux candidats à la Présidence de la République de faire connaître leur programme en vue d’assurer la protection et la garantie des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales en France.

Ce conseil  reste valable aujourd’hui en vue de la prochaine élection présidentielle de 2012.

Pour montrer aux candidats à venirs, l’importance que  les électeurs et électrices attachent aux droits humains en France, je vous demande de bien vouloir répondre au sondage suivant :

Modifier la Constitution pour définir et garantir les Droits Humains ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Merci beaucoup d’avoir répondu !

Le suffrage universel ne suffit pas à définir la démocratie parce qu’on vote aussi dans des états qui sont totalitaires ou en passe de le devenir. Le Général Bonaparte, Premier Consul, a mis quelques semaines pour établir la Constitution de l’An VIII et, soumise à un référendum, celle-ci a été approuvée par le peuple français à l’unanimité moins 1.600 voix. Fort de ce résultat, le  Général Bonaparte a réformé l’administration conçue comme l’outil de son pouvoir sous laquelle nous vivons encore.

Ethymologiquement, Demokratia grec : démos, le peuple ; kratein, commander ; kratos, force. La démocratie est la forme de gouvernement dans laquelle la puissance suprême est investie dans les gens du commun : le peuple.

Les citoyens ont la responsabilité morale, le droit et le devoir de préserver leur liberté individuelle et de résister à l’injustice partout où elle se produit, et quel qu’en soit l’auteur, officiel ou pas.

Le respect des Droits de l’Homme, c’est à dire essentiellement des droits individuels dans notre pays, doit être la base même de notre démocratie.

 » L’esprit de résistance au gouvernement est tellement important occasionnellement, que j’espère qu’il demeurera toujours vivant. Quel pays peut garder ses libertés si ceux qui en font ses règles ne sont pas avertis de temps à autre par le peuple, que ce dernier a conservé cet esprit de résistance.  » (Thomas Jefferson).

Cette réflexion est étrangère à la tradition française marquée par l’autoritarisme de l’Etat même dans un démocratie comme la nôtre. Celle-ci se satisfait que le peuple élise des représentants mais elle ignore que le gouvernement formé par ceux-ci puisse être lui-même arbitraire et abusif, non seulement vis-à-vis de la minorité mais aussi de l’ensemble des citoyens dont il a reçu une délégation de pouvoirs.

Paraphrasant le roi Louis XIV, le Président de la République pourrait-il dire : « l’Etat, c’est moi », de même que nos parlementaires pourraient-ils dire aussi : « l’Etat, c’est nous ! » ?

Poser la question, c’est y répondre !

Que l’Etat et le gouvernement en France soient pollués par de l’arbitraire est indéniable et les exemples abondent de violations de droits individuels qui constituent les Droits de l’Homme. L’égalité devant la loi ? Une fiction quasi-mythique au regard de tous les passe-droits, protections et népotisme ambiants. Le libre accès et le droit à une justice équitable ? Une risée quand ce ne sont pas les larmes de nos concitoyens jetés en prison. Le respect de la propriété privée ? Sa violation par l’administration fiscale, entérinée par les tribunaux. L‘intégrité de la personne et la dignité humaine ? Violées, comme l’attestent les condamnations de la France par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour torture et traitements dégradants.

LE COMBAT EST DE TOUS LES JOURS ET A RECOMMENCER SANS CESSE

POUR RENDRE LA FRANCE PLUS HUMAINE EN RESPECTANT LES DROITS DE L’HOMME

Le blog analyse la situation en France où notre constitution  ne contient pas la liste ni la définition des droits de l’homme qui devraient être garantis, contrairement à ce qui est la règle dans tous les pays démocratiques.

Christian Lesecq

Droits-Humains

 


 

Bonjour tout le monde ! dans CEDH pixel

On Veut Pas Martine Aubry |
legraindesable |
Le blog des jeunes socialistes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A l'ouest du nouveau
| monaco-2008.org
| محمد...